Mutuelle MCF
Plus que jamais solidaire

Traitement de longue durée : nos astuces pour ne pas oublier ses médicaments

Pour qu’un traitement de longue durée soit efficace, les médicaments doivent être pris quotidiennement et à heure fixe. Mais comment faire pour ne pas les oublier ? 

Une place stratégique

La première chose à faire pour ne pas oublier ses médicaments consiste à les ranger dans un endroit accessible et bien visible. S’ils sont au fond d’un tiroir de la cuisine, difficile de s’en rappeler ! Attention à ne pas les laisser trop en évidence : ils doivent être hors de portée des enfants ou des animaux et soigneusement rangés dans leur boîte ou dans un pilulier. Vous pouvez aussi disposer des rappels bien en évidence : un petit mot ou un dessin collé sur le tiroir où vos médicaments sont rangés, sur le miroir de la salle de bain… La place de vos médicaments dépend aussi de l’heure à laquelle vous les prenez. Si c’est le matin, à jeun, ou le soir avant de dormir, rangez-les dans votre table de chevet et n’oubliez pas de garder de l’eau à proximité. Si votre traitement doit être pris au cours d’un repas, rangez-le à côté du sel et du poivre ou d’un condiment que vous utilisez à chaque repas. Évitez de laisser vos cachets sur la table après le repas : c’est le meilleur moyen de les oublier ou de les confondre avec d’autres médicaments. 

Compter sur les nouvelles technologies

Si vous n’avez qu’un à deux cachets à prendre à la même heure chaque jour, un rappel sur votre téléphone peut suffire pour s’en souvenir. Choisissez si possible une heure stratégique, où vos médicaments sont à portée de main et où vous êtes sûr de pouvoir les prendre. Le mieux est de prendre votre traitement dès que votre téléphone sonne. Une fois la sonnerie passée, il est fréquent de passer à autre chose et d’oublier. Il existe des applications qui envoient une notification lorsqu’il est l’heure de prendre votre traitement. Medisafe, par exemple, demande une validation lorsque vous avez pris votre cachet. Dans le cas contraire, une notification peut être envoyée au proche de votre choix. 

Rationaliser son traitement

Lorsque l’on prend plusieurs cachets par jour, il peut devenir difficile de s’y retrouver, surtout s’ils traitent des pathologies différentes. Il peut alors être intéressant de rationaliser son traitement avec l’aide de son médecin. Ce dernier peut vous aider à simplifier la liste de vos médicaments, à utiliser les dosages pour limiter les prises multiples. Le pharmacien peut également assurer la préparation de doses spécifiques pour certaines molécules. Il est aussi plus facile de se souvenir de prendre ses médicaments lorsqu’on comprend bien leurs effets ainsi que les symptômes qui motivent leur prescription. Gardez toujours les boîtes et la notice de vos médicaments, ainsi que l’ordonnance correspondante, au même endroit. Ces documents peuvent être utiles à garder sur vous pendant vos déplacements. A noter que lorsque vous êtes à l’étranger, vous devez impérativement avoir votre ordonnance avec vous et pouvoir la présenter en cas de contrôle. Les quantités transportées peuvent être limitées : n’hésitez pas à vous renseigner avant votre départ. 

Bien utiliser un pilulier

Le pilulier permet de garder votre traitement complet au même endroit et de séparer les prises dans le temps. C’est un outil intéressant, mais qui doit être employé à bon escient. Lorsque les comprimés sont mélangés, il peut être facile de s’emmêler les pinceaux et d’oublier lesquels ont déjà été pris. Le pilulier s’adresse donc plutôt aux personnes qui suivent leur traitement depuis un moment et y sont habituées. Certains modèles intègrent des alarmes pour rappeler l’heure de la prise. Toutefois, un pilulier doit être rangé hors de portée des enfants et des animaux et ne contient pas les notices des médicaments. Il faut donc éviter de le laisser en évidence et soigneusement conserver la boîte et la notice de vos médicaments. 

Les bons gestes

  • Dans certains cas (contraceptif oral, par exemple), prendre deux comprimés en cas d’oubli n’est pas préjudiciable. Informez-vous bien auprès de votre médecin sur la procédure à suivre si vous oubliez votre traitement. 
  • Lisez soigneusement le mode d’emploi des médicaments et respectez l’heure de prise prescrite par votre médecin. Les somnifères, par exemple, doivent être pris au coucher, c’est-à-dire au moment précis où vous éteignez la lumière pour dormir. 
  • Respectez les recommandations de conservation. Le plus souvent, les médicaments doivent être stockés à température ambiante et dans un endroit sec. S’ils sont conservés au froid, il faudra les laisser se réchauffer avant de les utiliser. 
  • Liez la prise de vos médicaments à vos activités quotidiennes : le réveil, votre toilette, un repas à la maison ou une collation… 
  • Gardez toujours quelques comprimés d’avance dans votre sac, soigneusement rangés dans un pilulier ou une pochette hermétique. De même, si vous partez en week-end, n’oubliez pas votre traitement ainsi que votre ordonnance. 
  • Surveillez la date de péremption de vos médicaments. Ne les jetez pas à la poubelle, mais rapportez-les dans leur boîte et avec leur notice en pharmacie, pour qu’ils soient pris en charge par un service de revalorisation des déchets.

Être recontacté par un conseiller

Vous avez des questions ou souhaitez être guidé ? Remplissez le formulaire ci-dessous afin d’être recontacté par un conseiller MCF.

Pour être joint par un conseiller, indiquez votre numéro de téléphone et vos disponibilités dans le corps du message (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 15h).