20-10-tendinite-mcf

Que faire en cas de tendinite ?

Due à des microtraumatismes, la tendinite est une inflammation des tendons qui a tôt fait de s’installer et de devenir chronique. Comment la prévenir et la soigner ? 

Qu’est-ce qu’une tendinite ? 

Les tendons sont des tissus fibreux, élastiques et résistants, qui relient les muscles aux os. Ils assurent l’articulation des membres et transmettent la force musculaire. Lorsqu’ils sont sur-sollicités, leurs fibres peuvent se rompre partiellement et s’inflammer : on parle alors de tendinite. Elle touche fréquemment les articulations du coude, du poignet, des chevilles ou de l’épaule et peut avoir plusieurs causes. Des gestes répétitifs sont souvent à l’origine de la tendinite : travail devant un ordinateur ou en usine, charges lourdes portée à répétition, mais aussi activité sportive. Ces mouvements créent, à la longue, des micro-traumatismes qui causent l’inflammation des tendons. Chez les sportifs, la tendinite peut survenir si on ne s’échauffe ou ne s’étire pas suffisamment. A l’inverse, l’avancée en âge et la sédentarité fragilisent les tendons et augmentent le risque d’inflammation. Le tabagisme, le diabète, le cholestérol ou encore des problèmes dentaires sont autant de facteurs de risques des tendinites.
On parle de tendinite chronique lorsque les lésions des tendons perdurent et que la douleur revient régulièrement. Elle est due à une mauvaise réparation des fibres et nécessite une prise en charge adaptée pour éviter les complications. 

Les différents types de tendinites et leurs symptômes

La tendinite peut survenir après un effort physique important ou continu ou encore lorsqu’on reprend une activité physique. En mobilisant le membre touché, une douleur apparaît et peut s’accompagner de gonflements, de rougeurs et d’une sensation de chaleur. La tendinite est dite chronique lorsque les symptômes sont installés depuis plus de trois mois et peut toucher plusieurs membres à la fois. Cas à part, la tendinite calcifiante est due à des sels de calcium déposés par le tendon alors que celui-ci tente de se réparer, le plus souvent sur l’épaule. La tendinite de l’épaule se manifeste par des douleurs lorsqu’on lève les bras ou quand on dort sur l’épaule concernée. La tendinite de Quervain, une des plus fréquentes, touche la base du pouce jusqu’au poignet et est fréquente chez les artisans, les secrétaires, les hôtesses de caisse, mais aussi les sportifs de haut niveau. Assez handicapante, elle peut passer en plusieurs jours mais aussi s’installer dans la durée. La tendinite calcanéenne ou achiléenne touche, quant à elle, le tendon d’Achille et est souvent due à une mauvaise pratique sportive ou à un manque de souplesse. Elle doit être prise en charge rapidement afin d’éviter les complications.
Pour diagnostiquer une tendinite, les professionnels de santé utilisent des examens physiques et éventuellement une radiographie. En cas de douleurs très intenses, une échographie ou une IRM peuvent être réalisées : le tendon peut être rompu ou une blessure plus importante peut être en cause. 

Prévention et soins de la tendinite

Le meilleur moyen de prévenir la tendinite est d’éviter les gestes trop répétitifs, notamment au travail. Avant un effort physique, il est nécessaire de s’échauffer pendant au moins quinze minutes pour rendre les tendons plus souples et préparer les muscles. L’étirement est tout aussi essentiel afin d’améliorer la souplesse des articulations et la résistance des tendons. De même, éviter les conditions extrêmes (froid, neige, humidité…) et garder ses membres au chaud aide à prévenir l’inflammation.
La tendinite peut durer longtemps, mais aussi passer en quelques jours. Le plus souvent, le traitement requis est le repos. Dès que la douleur apparaît, il faut cesser l’effort pour éviter que la tendinite ne devienne chronique. Des antalgiques peuvent être prescrits et des séances de rééducation chez le kinésithérapeute peuvent aider au rétablissement et prévenir les récidives. Dans les cas les plus handicapants, l’injection de corticoïdes peut être envisagée. 

Que faire en cas de tendinite ? 

  • Repos avant tout ! Cessez l’effort et laissez le membre au repos pendant plusieurs jours. Attention, cela ne signifie pas l’immobiliser, mais éviter les charges lourdes, les mouvements répétitifs et la sur-sollicitation du membre. 
  • Vous pouvez masser doucement la zone avec une pommade anti-inflammatoire.
  • Consultez votre médecin-traitant si la douleur s’installe. 
  • En cas de récidives, vous pouvez consulter un médecin du sport ou un rhumatologue.

Être recontacté par un conseiller

Vous avez des questions ou souhaitez être guidé ? Remplissez le formulaire ci-dessous afin d’être recontacté par un conseiller MCF.

Pour être joint par un conseiller, indiquez votre numéro de téléphone et vos disponibilités dans le corps du message (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 15h).