fbpx Premiers secours : pourquoi et comment s’y former ? | La Mutuelle MCF

Premiers secours : pourquoi et comment s’y former ?

 
Grâce à quelques gestes qui sauvent, de nombreuses vies peuvent (et pourraient) être épargnées chaque année. Découvrez comment et pourquoi se former au secourisme. 

Les premiers secours, c’est quoi ? 

En médecine, les premiers secours désignent les soins apportés aux victimes dans les situations d’urgence. Ils permettent de minimiser les conséquences d’un danger vital et de bien réagir en cas d’accident, catastrophe naturelle ou problème de santé soudain. Ils peuvent être pratiqués par tout le monde, même sans formation médicale, avec ou sans matériel spécifique. 
Dans certains pays, les structures médicales ne permettent pas forcément le transport des victimes ou l’intervention des services d’urgence. Il revient donc aux médecins, aux forces de l’ordre mais aussi aux témoins d’assurer les premiers soins. En France, en revanche, les secours peuvent intervenir très rapidement, sur tous types de terrains. Néanmoins, le secourisme sauve des vies chaque année. On considère qu’une intervention est vitale dans les trois minutes suivant l’accident. 

Quels cas de figure ? 

Plusieurs situations d’urgence évidentes nécessitent d’intervenir, au risque d’être inculpé pour non-assistance à personne en danger. 
L’étouffement peut survenir au cours d’un repas, en particulier pour les adultes. La victime ne peut pas parler, respirer ou tousser, mais peut émettre des sifflements. Avec les bons gestes, ce genre d’accident peut ne produire aucune conséquence néfaste sur l’organisme, mais il est essentiel de réagir vite. 
Une hémorragie, qu’elle soit bénigne ou non, nécessite également des soins rapides. Même en cas de petite coupure, il faut nettoyer la plaie avec un produit adapté et poser un pansement pour éviter tout risque d’infection. Dans tous les cas, il ne faut jamais entrer en contact avec le sang d’une victime, en raison des risques de contamination du VIH et de l’hépatite C, entre autres. Vous pouvez garder des gants jetables dans votre voiture ou utiliser un sac plastique ou un linge propre pour protéger vos mains. 
En cas d’arrêt cardiaque, l’urgence vitale de la situation permet à toute personne, même non formée, d’utiliser un défibrillateur automatique externe et de prodiguer un massage cardiaque. Toutefois, pour intervenir sans risques, il est vivement conseillé de suivre une formation en premiers secours. 

Se former et intervenir

Se former au secourisme est rapide et facile ! Le PSC1, premier niveau de certification, ne dure qu’une dizaine d’heures et peut être suivi par tout le monde, dès 10 ans. 22 associations dispensent cette formation en France : la Croix Rouge, la Protection Civile, l’Union des Sapeurs Pompiers… Il est conseillé de faire une remise à niveau tous les trois ans, en suivant une formation continue.
En cas d’accident, la première chose à faire est de sécuriser les lieux. N’approchez de la victime que si cela ne présente aucun risque pour vous. Sinon, contactez les secours immédiatement. En cas d’accident de voiture, vous devez obligatoirement enfiler un gilet jaune de sécurité et poser un triangle de signalisation à au moins trente mètres. 
Observez la victime, vérifiez sa respiration et son état global sans la déplacer et contactez les secours. Donnez tous les éléments dont vous disposez, répondez aux questions et ne raccrochez jamais en premier, afin d’être sûr d’avoir communiqué toutes les informations. Enfin, prodiguez les gestes de premiers secours si vous y êtes formé ou invité par les services d’urgence. 

Les numéros d’urgence

18 : les sapeurs-pompiers, pour toutes les urgences
15 : le Samu, pour toutes les urgences de santé
112 : numéro d’appel d’urgence unique pour tout le territoire européen
Si vous êtes en montagne, en mer ou dans un lieu isolé, pensez à vous munir des numéros de secours locaux.
Bon à savoir : vous pouvez appeler les secours depuis n’importe quel téléphone portable, même si vous ne disposez pas du code de déverrouillage.

Tout MCF en 1 clic

Être recontacté par un conseiller

Vous avez des questions ou souhaitez être guidé ? Remplissez le formulaire ci-dessous afin d'être recontacté par un conseiller MCF.

Format : 0141743100

En vertu de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez de la faculté d’introduire une réclamation auprès de l’autorité de contrôle compétente ainsi qu’un droit d'accès, de rectification, d’effacement, de limitation du traitement, de portabilité et d’opposition pour motifs légitimes aux données personnelles vous concernant. Pour exercer ce droit, merci d’effectuer votre demande auprès de : Mutuelle Centrale des Finances 5 - 7 Av de Paris, CS 40009, 94306 VINCENNES CEDEX, ou par courriel à l’adresse suivante : mcf@mutuellemcf.fr

CAPTCHA
Cochez cette case pour prouver que vous n'êtes pas un robot