Mutuelle MCF
Plus que jamais solidaire

Une question en particulier ?

Vous pouvez nous contacter par téléphone 
au 01 41 74 31 00 ou via notre formulaire de contact

FAQ

Lors de sa création, la MCF était ouverte aux seuls agents de la fonction publique relevant de l’administration centrale du Ministère des Finances, des services du
Premier Ministre et d’un certain nombre d’entités proches (ENA, IRA, Conseil Économique, Social et Environnemental, Cour des Comptes, Chambres régionales des Comptes…)

Désormais, tous les agents des trois fonctions publiques – État, hospitalière et territoriale – peuvent adhérer. En outre, les garanties offertes, en particulier la garantie du maintien de revenu en cas de maladie ou d’accident, sont adaptées en fonction du statut des agents publics, les contractuels comme les fonctionnaires.

Par ailleurs, la MCF accueille sans difficulté les proches des adhérents, avec une dimension familiale.
C’est pourquoi il existe plusieurs profils d’adhérents : membre participant, ayant-droit ou Bénéficiaire Cotisant Indépendant (BCI).
Les membres participants exerçant une activité dans l’une des trois fonctions publiques, les membres participants sont fonctionnaires, vacataires ou contractuels.
Les ayants-droit : sont ayants droit du membre participant le conjoint, partenaire pacsé ou les enfants qui sont inscrits sur son compte au titre de la Sécurité sociale. L’adhésion des ayants-droit peut être réalisée à n’importe quel moment.

Depuis la mise en place de la Protection Universelle Maladie (PUMA) par la Sécurité sociale, les ayants droit de plus de seize ans peuvent être affiliés à
titre personnel à la Sécurité sociale. Mais cela ne change rien à la situation d’ayant droit avec la MCF.

– Les bénéficiaires cotisants (BCI)
En-dehors de ses ayants droit au titre de la Sécurité sociale, le membre participant peut également demander l’adhésion de ses proches à la MCF, en qualité de BCI :
o Ses enfants affiliés à un régime obligatoire ou volontaire de la Sécurité
sociale (quelle que soit leur situation personnelle ou professionnelle)
o Ses collatéraux (frères et sœurs).

Chacune de ces personnes adhère à titre personnel et est ensuite indépendante dans ses relations à la MCF.

Les bénéficiaires de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) peuvent choisir la MCF au moment de leur passage en contrat responsable.

La MCF est ouverte aux agents des 3 Fonctions publiques, titulaires, contractuels ou vacataires, actifs et retraités ainsi qu’à leur famille. Ses offres sont labellisées afin
que les agents des collectivités locales puissent bénéficier de la participation employeur.

La mutuelle est effectivement ouverte aux proches des adhérents, enfants, conjoint ou
partenaire, ascendants, frères et sœurs. Selon leur situation, ils seront adhérents à titre personnel ou ayants-droit.

Les différentes situations pouvant se présenter :

L’adhésion des enfants
Il suffit de nous adresser un acte de naissance ou une copie de votre livret de famille, ainsi que la copie de votre attestation de droit sécurité sociale sur laquelle figurent les
coordonnées de votre enfant.

Depuis 2016, avec la mise en place de la protection universelle maladie (Puma), toute
personne est assurée à titre individuel dès sa majorité. Le mineur peut quant à lui bénéficier de la qualité d’ayant-droit d’un assuré social auprès de l’un de ses parents
ou des 2. Dès ses 16 ans, il peut demander la qualité d’ayant-droit autonome.

– Votre enfant est étudiant et âgé de plus de 16 ans et de moins de 18 ans, il peut :
o soit être rattaché en qualité d’ayant droit à l’un de ses parents ou aux 2 ;
o soit demander, à partir de ses 16 ans, la qualité d’ayant-droit autonome.
Rien ne change en ce qui concerne son adhésion à la mutuelle. Toutefois, vous devez nous adresser une copie de son attestation de droits sécurité sociale pour que nous puissions établir un lien avec son centre de gestion et faciliter la liquidation des prestations mutuelle en établissant le lien NOEMIE entre ce centre de gestion et la mutuelle.


– Votre enfant est étudiant et âgé de plus de 18 ans et de moins de 20 ans, il peut :
Le majeur disposant avant le 1er janvier 2016 de la qualité d’ayant-droit d’un assuré social continue à bénéficier de la prise en charge de ses frais de santé sans aucun changement. Il faut résider de manière stable en France et être en situation régulière.


La personne majeure :
o perçoit ses remboursements sur son propre compte bancaire ;
o reçoit son propre décompte de remboursement ;
o dispose de son propre compte Ameli.

Cependant, pour une cotisation adaptée à sa situation, à partir de 12,61€ TTC par mois, il peut demander son adhésion à titre personnel à la mutuelle. Cette adhésion sera viagère. Tout au long de sa vie et tant qu’il souhaitera adhérer, il pourra continuer de bénéficier des services de la mutuelle.

L’adhésion de mon conjoint ou de mon partenaire
L’adhésion est possible. Si votre partenaire bénéficie de la sécurité sociale par votre intermédiaire (sans activité, non retraité, ne bénéficiant pas du chômage), son adhésion est automatique.

Il vous suffit d’en faire la demande, et de nous fournir un document d’état civil et une attestation sécurité sociale mentionnant qu’il bénéficie de droit via votre intermédiaire.
Si votre partenaire bénéficie de droit personnel à la sécurité sociale (en activité, étudiant, apprenti, retraité), il doit nous fournir un bulletin d’adhésion, son attestation
de droit à la sécurité sociale et les autres documents nécessaires pour une adhésion (la liste figure sur le bulletin d’adhésion).

Conformément aux statuts de la mutuelle, jusqu’à 35 ans ou si vous êtes en couple depuis moins de 5 ans, l’adhésion est automatique.

Dans tous les autres cas, contactez-nous, l’adhésion est possible mais sera soumise à l’accord des administrateurs de la mutuelle, membres du Bureau.

L’adhésion des ascendants, frères et sœurs


– Vos parents :
Si vos parents bénéficient de droit personnel à la sécurité sociale (en activité, retraités), ils doivent nous fournir un bulletin d’adhésion, leur attestation de droit à la sécurité sociale et les autres documents nécessaires pour une adhésion (la liste figure sur le bulletin d’adhésion). S’ils sont tous les deux assurés sociaux à titre personnel, ils doivent adhérer chacun séparément. Ils doivent justifier d’un passé mutualiste et nous préciser les coordonnées de leur mutuelle actuelle. L’adhésion sera soumise à l’accord des administrateurs de la mutuelle, membres du Bureau.


– Vos frères et sœurs :
Conformément aux statuts de la mutuelle, jusqu’à l’âge de 35 ans l’adhésion est de droit. Ils doivent nous adresser un bulletin d’adhésion et les différents documents
nécessaires à l’adhésion (la liste figure sur le bulletin d’adhésion).
Au-delà de cet âge, ils doivent justifier d’un passé mutualiste et nous préciser, les coordonnées de leur mutuelle actuelle. L’adhésion sera soumise à l’accord des administrateurs de la mutuelle, membres du Bureau.

Adhérents bénéficiant directement d’un contrat groupe obligatoire d’entreprise.

Pour les adhérents bénéficiant directement d’un contrat groupe obligatoire
d’entreprise, la suspension de la garantie frais de maladie est statutaire.

Ils peuvent conserver les garanties prévoyance et ré-adhérer à la garantie « frais de maladie », sans condition, à tout moment.


– Adhérents bénéficiant du contrat groupe d’entreprise de leur conjoint.

Pour les adhérents bénéficiant du contrat groupe obligatoire d’entreprise de leur
conjoint, donc indirectement concernés par cette obligation, la mutuelle a mis en place un dispositif leur permettant de demeurer adhérents et de ne pas perdre les avantages offerts. Deux offres de maintien ont été créées afin que les adhérents puissent :

– Conserver les garanties prévoyance ;
– Ré-adhérer à la garantie « frais de maladie », sans condition, à tout moment (perte du contrat groupe, mise à la retraite).

Les deux offres proposées :
– OPTIQUE Plus :
Qui permet le remboursement intégral du reste à charge sur les verres, après remboursement de la sécurité sociale et de la mutuelle obligatoire.
La cotisation mensuelle TTC est de 15,65€.


– CHIRURGIE plus :
Qui permet le remboursement intégral du reste à charge sur les actes chirurgicaux effectués en ambulatoire ou pendant une hospitalisation, après remboursement de la
sécurité sociale et de la mutuelle obligatoire.
La cotisation mensuelle TTC est de 14,45€.

Pour la garantie santé, aucun délai de carence. Tous les traitements prescrits à compter de la date d’adhésion donnent lieu au versement de la participation mutuelle.

Concernant la garantie perte de revenus, la mise en jeu de la garantie intervenant dorénavant dès le premier jour d’arrêt de travail, seuls les arrêts de travail pour
lesquels l’origine de la maladie interviendra après un délai de carence de 6 mois par rapport à la date d’adhésion donneront lieu à indemnisation.

Via votre compte adhérent, toutes les prestations qui vous sont versées, que ce soit des prestations santé, des indemnités de perte de traitement ou une rente invalidité, figurent sur votre compte adhérent dans la rubrique « mes remboursements ».

Si vous le souhaitez, vous pouvez également consulter les prestations vous concernant versées directement à un professionnel de santé dans le cadre du tiers-payant.

Les décomptes sont regroupés par mois d’émission.

En cas de désaccord avec un remboursement ou dans le cas où un remboursement n’apparaîtrait pas sur votre compte adhérent, utiliser la rubrique « contactez-nous »
du compte adhérent pour nous adresser un message.

Vous pouvez également contacter notre accueil par téléphone, du lundi au jeudi, de 9h à 16h30 et le vendredi
de 9h à 16h, au 01 41 74 31 00.

Par ailleurs, vos remboursements Sécurité sociale sont consultables sur le site www.ameli.fr.

La carte VITALE automatise le remboursement de la participation sécurité sociale.

Pour que la participation mutuelle soit versée à la suite, également de manière automatique, il est nécessaire d’établir un lien informatique NOEMIE entre votre
centre de sécurité sociale et la mutuelle. Si ce lien n’est pas opérationnel, il est nécessaire que vous nous adressiez une
copie de votre attestation de droit sécurité sociale sur laquelle figure les coordonnées techniques de votre centre de gestion du régime obligatoire. Ces coordonnées nous
sont utiles pour l’activation du lien NOEMIE.

Toutefois, certains organismes de gestion du régime obligatoire ne permettent pas la mise en place du lien NOEMIE. Si tel était le cas, vous en seriez informé et les décomptes sécurité sociale demeureront nécessaires pour le versement de la participation mutuelle.

Depuis début 2017, vos décomptes de prestations mutuelle sont consultables et
éditables à partir de votre compte adhérent.
Pour les soins remboursés depuis le 1er janvier 2018, plus aucun décompte n’est
adressé à nos adhérents, sauf s’ils en ont fait la demande expresse.
Vous pouvez également revenir au décompte papier, en sélectionnant ce type
d’envoi des décomptes directement sur votre compte adhérent, à la rubrique « envoi
des décomptes ».

Un extrait des statuts et les dépliants sont accessibles sur le site Internet. Ils vous permettent de calculer votre remboursement mutuelle.

A cet égard, la Mutuelle a mis en place pour toute une série d’actes courants un tableau synthétique :

Toutefois, pour un certain nombre d’actes, la participation mutuelle est exprimée en pourcentage de la base de remboursement sécurité sociale. En effet, depuis la mise
en place de la CCAM (Classification Commune des Actes Médicaux), il y a plus de 10 000 codifications et donc, autant de tarifs différents. Il n’est pas possible de les reprendre tous dans les statuts.

En conséquence, si vous ne connaissez pas la base de remboursement Sécurité sociale, demandez là à la mutuelle, en lui fournissant le code de l’acte médical envisagé, soit par messagerie mcf@mutuellemcf.fr, soit par téléphone, du lundi au jeudi, de 9h à 16h30 et le vendredi de 9h à 16h, au 01 41 74 31 00.

Nous pourrons vous indiquer le montant de la participation mutuelle.

Pour tout ce qui est prothèses dentaires, optique et hospitalisation, les professionnels de santé peuvent aisément demander un devis. Présentez-leur votre carte mutuelle sur laquelle figurent les sites sur lesquels ils peuvent réaliser un devis.

Bien entendu, vous pouvez vous-même nous réclamer un devis, toujours aux mêmes coordonnées,
soit par messagerie mcf@mutuellemcf.fr, soit par téléphone, du lundi au jeudi, de 9h à 16h30 et le vendredi de 9h à 16h, au 01 41 74 31 00.

Pour tout ce qui est prothèses dentaires, optique et hospitalisation, les professionnels de santé peuvent aisément demander un devis.

Présentez-leur votre carte mutuelle sur laquelle figurent les sites sur lesquels ils peuvent réaliser un devis.

Bien entendu, vous pouvez vous-même nous réclamer un devis, toujours aux mêmes coordonnées, soit par messagerie mcf@mutuellemcf.fr, soit par téléphone, du lundi au jeudi, de 9h à 16h30 et le vendredi de 9h à 16h, au 01 41 74 31 00.

Si vous souhaitez recevoir directement un devis, adressez-nous la demande de devis qu’a dû vous remettre le professionnel de santé.

Lorsque le professionnel de santé que vous consultez pratique le tiers payant pour la seule participation sécurité sociale et vous fait payer le montant du ticket modérateur (pris en charge par la mutuelle) et les éventuels dépassements d’honoraires, vous devez nous adresser le reçu ou la facture acquittée qu’il a dû vous remettre lors de votre paiement.

Ce document est la seule preuve que vous avez acquitté la facture et nous en avons besoin pour vous régler la participation mutuelle.

Vous avez reçu votre carte mutualiste de tiers payant. Présentez cette carte aux professionnels de santé que vous consultez, elle facilitera leurs démarches pour pratiquer le tiers payant.

Il se peut que le professionnel de santé ne pratique pas le tiers-payant.

Dans ce cas, n’oubliez pas de lui réclamer un reçu de la part que vous avez payée directement. Ce reçu sera nécessaire pour le paiement de la part mutuelle qui vous est due.

Vérifier les identifiants qui vous ont été fournis. Si vous les avez oubliés ou perdus, en informer la mutuelle sur la boite de messagerie extranet@mutuellemcf.fr

Un courrier reprenant vos identifiants vous sera adressé.

Vous avez la possibilité d’indiquer directement, dans votre compte adhérent, votre nouvelle adresse. Elle sera prise en compte dès votre validation.

Vous devez nous adresser votre nouveau RIB avec un mandat SEPA autorisant le prélèvement de vos cotisations sur votre nouveau compte bancaire (le mandat SEPA
est téléchargeable à partir de votre compte adhérent).

La démission est donnée par écrit par lettre recommandée avec demande d’avis de réception au plus tard deux mois avant la fin de l’année civile.

A compter du 1er décembre 2020, les adhérents peuvent demander leur radiation sans frais de la mutuelle à tout moment, après expiration d’un délai d’un an à compter de la première souscription.

La radiation prend effet un mois après réception, par la mutuelle, de la demande de radiation.

La renonciation par l’adhérent à la totalité des prestations servies par la Mutuelle, entraîne la démission de la Mutuelle et la perte de sa qualité d’adhérent dans les conditions et formes prévues au règlement mutualiste concernant les obligations des adhérents envers la Mutuelle.

Toutefois, comme l’indique la loi « Chatel » et les articles L113-15-1 du Code des assurances, L221-10-1 du Code de la mutualité et L932-2-1 du Code de la Sécurité sociale, concernant les contrats à tacite reconduction, chaque adhérent bénéficie d’un délai de 20 jours suite à la réception de son nouvel échéancier de cotisations pour demander sa radiation.

Si vous souhaitez adhérer à la garantie « capital décès », votre demande de souscription doit parvenir à la Mutuelle avant votre 45ème anniversaire.

Toutefois, la souscription de la garantie peut être demandée dans les cinq ans suivant :
– l’adhésion à la Mutuelle ;
– le mariage ;
– la naissance ou l’adoption d’un premier enfant.

Vous disposez toujours de cette possibilité. Il est même très important de penser à la modifier si votre situation personnelle change.

Par exemple, la naissance d’un nouvel enfant, dans le cas où ce seraient vos enfants que vous avez désignés comme bénéficiaires de la garantie.

Mais bien entendu, toute autre modification de votre situation personnelle ou familiale peut avoir un impact sur votre désignation.

N’hésitez pas à nous demander une attestation de l’enregistrement de votre désignation, d’une part, pour vérifier que votre désignation est toujours conforme à votre souhait et, d’autre part, pour vous assurer que nous avons bien reçu et enregistré votre désignation.

Pour des raisons de confidentialité, aucune information ne peut être fournie par téléphone, ni par courriel. Un courrier en recommandé sera systématiquement envoyé pour répondre à votre demande.

Dans tous les cas, pensez à dater et signer votre désignation de bénéficiaires. En cas de modification de cette désignation et pour éviter toute contestation, il est utile d’indiquer dans le courrier « Cette désignation annule et remplace toute autre désignation que je vous aurais précédemment envoyée. ».

La clause bénéficiaire constitue un élément fondamental du contrat. Elle désigne la (ou les) personne(s) qui percevront le capital du contrat en cas de décès de l’assuré (en exonération de droits de succession dans certains cas). Elle doit donc impérativement être adaptée à votre situation familiale, à vos objectifs et à votre volonté.

Aussi, afin d’éviter toute ambiguïté sur l’identité des bénéficiaires ou de prévenir une éventuelle situation de déshérence, vous devez porter une attention particulière à sa rédaction.

Si vous avez besoin d’aide pour la rédiger, n’hésitez pas hésiter à prendre contact avec son conseiller.

Non. La garantie proposée par notre Mutuelle n’est pas une assurance vie mais une garantie temporaire décès. Elle permet le versement du capital souscrit en cas de survenance du risque, à savoir, dans le cas d’un décès prématuré de l’assuré.

Cette garantie vous permet de protéger financièrement vos proches en cas de décès, particulièrement lorsque ces derniers n’ont pas de ressources personnelles. Elle implique le versement d’une cotisation annuelle. Toute cessation de versement de la cotisation conduit à la radiation de la garantie.

En cas de radiation, l’adhérent ne peut donc pas prétendre au reversement d’un
capital.

Vous devez effectivement nous adresser une attestation de votre banque mentionnant que votre prêt a été remboursé en totalité afin que nous puissions
interrompre le prélèvement de la prime correspondant à l’assurance prêt immobilier souscrite et afin que nous puissions lever la caution.

Un mois avant l’échéance théorique de votre prêt, nous vous adressons un courrier pour obtenir ce document. Vous êtes donc alerté sur la nécessité de nous fournir une attestation de fin de prêt.

Par contre, en cas de remboursement anticipé, vous seul pouvez nous informer.

Quelle que soit votre situation, fonctionnaire titulaire, contractuel, vacataire, actif ou retraité, ou sous contrat privé, en qualité d’adhérent de la MCF, votre affiliation Sécurité sociale est gérée par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de votre lieu de résidence.

Vous pouvez obtenir les coordonnées de cette CPAM via le site ameli.fr ou en contactant la mutuelle.

Vos remboursements sécurité sociale sont consultables sur le site www.ameli.fr développé par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.

N’hésitez pas à consulter ce site qui vous offre de nombreux services et des informations générales sur la santé.

Via www.ameli.fr vous pouvez, en particulier, éditer une attestation de droit, commander une carte VITALE, en cas de perte, commander une carte européenne d’assurance maladie et d’autres services.

Vous pouvez demander le remplacement de votre carte VITALE, soit :
– En vous adressant à la CPAM qui gère votre affiliation Sécurité sociale ;
– Via le site www.ameli.fr

Lorsque vous faites cette demande, vous recevez, dans les 10 jours, un courrier vous réclamant de compléter un formulaire photo, que vous devez renvoyer, à l’aide de l’enveloppe jointe au courrier que vous avez reçu, à la société chargée de la réalisation des cartes.

A compter de l’envoi de ce formulaire photo complété, il faut compter un délai de 3 à 4 semaines pour la réception de votre nouvelle carte VITALE.

Vous pouvez demander votre carte européenne (CEAM), soit :
– En vous adressant à la CPAM qui gère votre affiliation sécurité sociale ;
– Via le site www.ameli.fr

Lorsque vous faites cette demande, il faut compter un délai de 2 à 3 semaines pour la réception de la carte. Demandez-la suffisamment en avance lorsque le séjour en Europe est programmé.

Si vous estimez que le délai entre votre demande et la date de votre départ est un peu juste, n’hésitez pas à demander une attestation papier, reflet du contenu de la CEAM.

Être recontacté par un conseiller

Vous avez des questions ou souhaitez être guidé ? Remplissez le formulaire ci-dessous afin d’être recontacté par un conseiller MCF.

Pour être joint par un conseiller, indiquez votre numéro de téléphone et vos disponibilités dans le corps du message (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 15h).